L'INCERTAINE Compagnie est née en 2016 à l'initiative de Clélia David. Elle est basée à Die dans la Drôme. Clélia initie des projets auxquels s'associent des artistes invités qui s'emparent, au même titre qu'elle, de l'interprétation et de la mise en scène des spectacles.

L'Incertaine  parce que les créations naissent d'un trouble, d'un doute, d'un questionnement. 

Parfois aussi d'une idée forte... mais dont on est pas tout à fait sûrs. Alors on part ensemble 

explorer ce trouble pour le plaisir de se perdre un peu.

​Le travail débute souvent à partir d'une image ( un tableau, une photo, un paysage, une vision dans un rêve ou dans un cauchemar... ) qui déterminera l'esthétique et l'atmosphère du spectacle.

Le spectateur a souvent une fonction. Il représente une chose ou une personne et sa présence est nécessaire au déroulement du spectacle.

 

La compagnie s’intéresse aux lieux non dédiés à la représentation théâtrale, les spectacles trouvent souvent leur caractère dans l'investissement de lieux bruts : la rue, les établissement scolaires,

les friches, les parcs, les musées ... 

En 2016, ​la compagnie crée Miche et Drate, paroles blanches, un spectacle familial qui aborde avec humour et poésie les grandes questions de l'existence. 

Puis en 2017, la compagnie crée Les Âmes Lointaines, une balade théâtrale à partir de contes fantastiques de Guy de Maupassant, et explore le thème de la peur.

La dernière création de la compagnie Le Journal de Grosse Patate  interroge la norme et la construction de l'identité, chez les enfants.

 

​Les membres de la compagnie mènent des ateliers d'écriture et de jeu théâtral avec les enfants et les adolescents : espaces jeunes , maison d'enfants, écoles primaires, collèges, lycées...